Skip navigation

SolanaTexte réjouissant que ce premier roman de Teresa Solana !
Au départ, un secret bien gardé, puisque nos deux jumeaux (qui n’en sont pas des vrais), sont les seuls à savoir qu’ils sont frères et nés le même jour. Ils exercent de plus une profession un peu particulière : enquêteurs. Le propos du livre paraît dès lors tout trouvé : une filature, pour un homme politique barcelonais en vue qui soupçonne sa femme d’infidélité.
Mais le vrai propos du roman n’est peut-être pas là… Ce qui intéresse Solana, c’est en fait le tableau de mœurs que dessinent les jumeaux et leur entourage d’un côté, et la classe barcelonaise aisée de l’autre. Le lecteur suit ainsi au jour le jour les avancées de l’enquête, auxquelles sont habillement mêlées les affaires de famille de ces « jumeaux presque parfaits » et une part de critique sociale.
Au final, le rythme donné par la pseudo filature permet un texte sans temps mort, et d’une gaieté véritable tant ses personnages principaux sont attachants.

Teresa Solana : Des jumeaux presque parfaits, traduit de l’espagnol par Juan Vila, Actes Sud, 2009, 22€

Publicités

One Comment

  1. j’ai adoré ce livre qui m’a donné envie de pousser plus loin et de découvrir d’autres auteurs catalans!


One Trackback/Pingback

  1. […] Blogs ont également commenté le roman: Les chroniques de Mary Goodnight, Librairie Graffiti, Critiques […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :