Skip navigation

Jubilatoire ! Amos Oz se met à la place d’un écrivain célèbre qui s’ennuie à une soirée littéraire à son propos. Pendant que le spécialiste dissèque son œuvre, que la jeune récitante aux dents de lapin l’ânonne, lui rêve..Il imagine une existence aux visages qu’ils croisent dans l’assistance et se met en scène avec chacun d’eux. Il voit même l’auteur, lui donc, en vieille gloire oubliée… Un roman en forme de plaidoyer pour l’imaginaire et la formidable évasion qu’est le livre.

Gallimard, 13,50 euros.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :