Skip navigation

Ce dernier roman de Yoko Ogawa poursuit dans la veine tendre de La Formule préférée du professeur avec, comme toujours chez cet auteur-phare de la littérature japonaise, une disponibilité au merveilleux et à l’étrangeté. L’année de ses douze ans, Tomoko est envoyée chez sa cousine Mina, à Kobe. Là-bas, tout l’émerveille, le mode de vie à l’occidentale de cette famille, sa gentillesse, les origines allemandes de la grand-mère maternelle, l’hippopotame nain dans le jardin, l’intelligence de sa cousine. Un récit initiatique d’une délicatesse tout en dentelle.
A lire partir de 14 ans jusqu’à 89, 99 ans.
Actes Sud – 21 euros.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :