Skip navigation

A sa mère berbère, illetrée au cœur fragile, qui ne parle pas le français, Zahia Rahmani tend ce récit de son enfance. Rarement, un texte a dit avec tant d’amour et de colère, la violence de l’assimilation. De toutes ses forces l’auteur à lutté à la fois contre la brutalité obtuse de son père et les préjugés imbéciles des Français de souche. Elle est devenu auteur, écrit régulièrement sur l’art et la littérature, son avant-dernier roman Musulman (2005) a été finaliste au Fémina.
A l’heure de la question de l’identité nationale en France, ce livre d’une vive intelligence, pétri de tendresse et de lucidité, est une occasion de comprendre de l’intérieur le vécu de ce que suppose une double culture.

Zahia Rahmani
France, récit d’une enfance
Sabine Wespieser éditeur.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :