Skip navigation

La Discorde. Israël-Palestine, les Juifs, la France.
Le conflit israélo-palestinien ne concerne pas que le Moyen-Orient. Si l’on s’accorde à dire qu’il est au centre des questions géostratégiques aujourd’hui, et qu’il concerne donc tout le monde, il n’en est pas moins vrai qu’il a fait irruption jusque chez nous, dans notre environnement direct. Comme le dit Elisabeth Lévy, coordinatrice de ce livre, « On ne se parle plus, on s’invective ». Cette question a en effet provoqué une césure dans certains milieux, y compris parmi les Juifs eux-mêmes.
« La Discorde » est un long dialogue entre deux représentants emblématiques de cette fracture, deux intellectuels issus de la communauté juive, et donc peu suspects d’antisémitisme, même s’ils s’opposent sur la question du sionisme. Rony Brauman, médecin, professeur à Sciences Po, ancien président de Médecins sans frontières ; et Alain Finkielkraut, philosophe, enseignant à l’Ecole Polytechnique, producteur à France-Culture.
Cinq échanges, trois en 2004, deux en 2006, dont le dernier au lendemain de la guerre du Liban. Cinq échanges sans concessions, mais toujours respectueux, sur les questions les plus actuelles, les plus délicates et les plus difficiles parfois que chacun se pose sur Israël, le sionisme, la Palestine, et leurs implications dans nos sociétés européennes, française bien sûr puisque les auteurs y sont des acteurs intellectuels importants, mais aussi, par extension, la nôtre en Belgique, où les mêmes clivages se posent.
Un livre intelligent, utile, et remarquable.

Publicités

2 Comments

  1. Livre intéressant.Rony Brauman défend ses positions de manière argumentée et convaincante. Quant à Alain Finkielkraut…il mêle délire (voir p.167 passage sur le marcionisme), racisme (par ex.p.114 sa haine du métissage, qu’il appelle « créolité ») calomnie (Chomsky aurait soutenu le négationnisme !) et tours de passe-passe (page 177, son « retournement » en faveur de ses thèses de l’affaire du RER).Sur ce personnage, son parcours et ses méthodes, la lecture de « LA DISCORDE » sera, à mon avis, utilement complétée par celle de « LA POSITION DU PENSEUR COUCHE », récemment paru aux éditions Privé.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :