Skip navigation

Dans le cadre de la construction du nouveau théâtre Le Manège à Mons, l’architecte Pierre Hebbelinck avait demandé à Marthe Wéry de concevoir des peintures. Le décès de cette dernière a interrompu ce dialogue. On retrouve les échanges d’idées autour d’un projet dans le livre édité par les éditions Fourre-Tout, émanations du bureau d’architecte Hebbelinck. Un livre-objet artisanal, « qui au travers d’une matière volontairement appauvrie », inaccomplie, traduit l’interruption d’une oeuvre. Interviews, photocopies en noir et blanc, pages à découper approchent le travail de celle qui s’est fait connaître pour ses peintures monochromes mais aussi ses vitraux à la collégiale de Nivelles.

Marthe Wéry Architecte
Editions Fourre-Tout

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :