Skip navigation

Composé de cinq nouvelles d’auteurs japonais contemporains peu connus (deux seulement ont été publiés en France), « Tokyo électrique » propose au lecteur une plongée dans la mégalopole japonaise à travers cinq récits aux tonalités bien différentes mais qui ont en commun leur très grande qualité. Kaleidoscope conçu et traduit par Corinne Quentin, cette sorte de « géographie sentimentale » faite d’éclats comme d' »électricité » est l’occasion d’un autre regard, intimiste et attachant, sur le Tokyo d’aujourd’hui.

Collectif
Tokyo électrique
Ph. Picquier

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :