Skip navigation

Tanguy Viel est de retour avec une oeuvre que les amateurs de subtil faux polar ne manqueront pas. Lise se marie avec Henri, pour échapper à la misère de sa condition et toucher un peu du rêve promis à tant d’autres. Sam est le frère de Lise, du moins, c’est ce qu’Henri doit croire. En effet, Lise et Sam fomentent un mauvais coup, un coup fumant qui les mettrait à l’abri pour le reste de leur vie. Seulement le mauvais coup tourne mal, car Henri aussi a un frère. Un vrai celui-là, dénommé Edouard. Edouard est très contrarié par le projet des deux acolytes et n’entend pas les laisser profiter du fruit de leur larcin. Souvent, n’est pas faux frère celui qu’on croit… On s’attache sans peine à ces personnages médiocres et dépassés par les conséquences de leur forfait, un thème que l’on retrouve aussi dans L’absolue perfection du crime paru en poche en février.

Tanguy Viel
Insoupçonnable
Minuit

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :