Skip navigation

Elu humoriste de l’année en 2001, David Sedaris poursuit son autobiographie commencée avec « Je parler français ». Ces 22 épisodes de la vie d’une famille (presque normale) de six enfants de Caroline du Nord dans les années soixante, portent cette fois encore la marque d’un humour aussi lucide que mordant. Qu’il s’agisse de la maison de vacances qu’on n’achètera jamais mais devant laquelle on passera tous les étés, de la dent cassée par un fils de bonne famille ou de l’éveil à l’homosexualité , les souvenirs de Davis Sedaris dissimulent à peine une formidable tendresse. Chacun se retrouve dans les maladresses et les complexes des uns et des autres.

David Sedaris
Habillés pour l’hiver
Plon

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :