Skip navigation

Peu avant 1914, une rivalité sans merci va opposer Hugo de Waligny, jeune lieutenant de cavalerie et grand amateur de chasse à courre et Jérôme Hardouin, dit Coup-de-Fouet, « pîqueux » aux ordres du Comte de La Honville, lui aussi cavalier hors pair. Entre les deux hommes: un monde, une société, une guerre, une jeune femme indomptable. Waligny et Coup-de-Fouet s’affronteront sur le terrain de la chasse à courre. Le lecteur pénètre d’emblée dans un univers singulier, aux traditions ancestrales, régit par des codes et un langage propres (un court glossaire de vénerie est disponible en fin d’ouvrage) et où la sauvagerie se dissimule sous les plus beaux atours. Dans les tranchées du Nord, la fureur des hommes enfin libérée verra la lutte implacable entre les deux adversaires se poursuivre et s’achever de la plus terrible des manières. Un roman saisissant où l’on retrouve l’élan et la poésie brutale de Court Serpent, première oeuvre très remarquée de Bernard du Boucheron, qui vient d’être édité chez Folio.

Bernard du Boucheron
Coup-de-Fouet
Gallimard

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :