Skip navigation

Le monde l’appelait Maître, David Mc Neal l’appelait papa, les rares fois du moins qu’il vit son père Marc Chagall. Ce livre d’un vieil enfant blessé, enchante les souvenirs avec pudeur, grâce à l’humour tendre qu’on connaît au parolier-écrivain.

David McNeal
Quelques pas dans les pas d’un ange
Folio

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :