Skip navigation

Ce docu-roman de Javier Cercas se situe à la fin de la guerre civile espagnole. Pour l’écrire, il est parti de l’anecdote historique suivante : Fondateurs de la Phalange, l’écrivain Rafael Sanchez Mazas, échappe au peloton d’exécution. Un soldat le découvre terré derrière un buisson et pointe son fusil sur lui. Après l’avoir longuement regardé, le voilà qui crie à ses supérieurs : « Par ici, il n’y a personne ! »

Soixante ans plus tard, un journaliste s’attache à cet instant pour essayer de comprendre mieux les événements du passé. Un livre d’une grande profondeur sur (entre autres) la qualité du véritable héroïsme : celui qui plutôt que de briller dans les manuels d’Histoire est tombé dans l’oubli.

Javier Cercas
Les soldats de Salamine
Livre de poche / Actes Sud Babel

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :