Skip navigation

Cette histoire singulière est tirée d’un scénario de Raymond Chandler, maître du roman noir et père de l’inoubliable privé Philip Marlowe, écrit en 1948 et jamais tourné en raison de restrictions budgétaires. Une jeune demoiselle en détresse tente d’échapper aux funestes ombres de son passé. Elle échoue dans un palace de Vancouver où elle croise tour à tour les différents protagonistes de cette tragédie noire, broyés par la mécanique imparable du destin. Une belle et cruelle autopsie des bassesses et grandeurs de l’âme humaine

François Ayroles, Ted Benoit
Playback
Denoël Graphic

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :