Skip navigation

Une maison perdue dans la campagne obscure. La Mort entre chez une mère pour lui arracher son enfant atteint des fièvres. Folle de douleur et refusant l’inéluctable, elle se lance à sa poursuite, bravant mille périls à travers des contrées hostiles. Au prix de cruels sacrifices, la mère trouve le jardin de la Mort où cette dernière cueille les vies humaines pour les replanter dans un pays inconnu. On ne dira rien du final saisissant. Servi par des dialogues minimalistes, la splendeur du graphisme (cliquer sur le lien ci-dessous) et les couleurs sombres n’en sont que plus admirables et font de cette oeuvre une des plus fortes de ce début d’année.

Peter Madsen
Histoire d’une mère
Delcourt
d’après le conte de H. C. Andersen.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :