Skip navigation

Grégoire Bouillier pratique l’autofiction avec détachement, humour noir et lucidité. Rapport sur moi sort en poche alors que L’invité mystère paraît aux belles éditions Allia. Rompant totalement avec le nombrilisme, il recense les ratés de son enfance et de sa vie d’adulte sans épanchement. Entre Le petit Nicolas et le Petit Chose . Cela tient de l’entomologie, il recense les fausses pistes, relève les chausses-trappes de la langue qui vous font prendre des vessies pour des lanternes. De courts chapitres hachés, télescopés et bouleversants pour le premier, de longues phrases dans le second pour raconter le malentendu d’une soirée organisée par Sophie Calle le jour de la mort de Michel Leiris. L’Odyssée d’une petite vie ordinaire et pourtant vertigineuse.

Grégoire Bouillier
L’Invité mystère
Allia
et
Rapport sur moi
J’ai lu

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :