Skip navigation

Premier récit d’une captivante septuagénaire, issue d’une lignée cosmopolite et extravagante, La perle de Blanca est un petit bijou où tout séduit. La surprise est totale, et durable ; on aurait bien envie de s’attarder encore en compagnie de Victor Mandelbaum, le grand-père maternel qui, entouré de ses 11 frères et sours, est un jour descendu des montagnes caucasiennes. Juifs de Groznyi, ils vont bientôt devenir les rois du commerce de la perle, découverte sur l’île Margarita, aux Caraïbes, où Victor tomba sous le charme irrésistible de la jeune Yumari. Nicole sera donc le fruit d’un improbable arbre généalogique, fille de Blanca, et de « Monsieur le Ladino », beaucoup plus joueur que père. Sa verve est à la hauteur de son histoire, et son rire résonne de par le monde, d’un charme bien envoûtant.

Nicole Landau
La perle de Blanca
L’Arpenteur

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :