Skip navigation

D’une sensibilité extrême, ce roman de la résurrection mène Hugo, sur le chemin d’une femme et d’un homme. L’une a perdu son enfant sur les côtes normandes, l’autre sa vie dans le désert touarègue. Au rythme lent des rites d’approche, le narrateur va apprivoiser la mort, ramener les vivants par la voix, le récit, le mythe. François Emmanuel est au sommet de son écriture, envoûtante et maîtrisée.

François Emmanuel
Le vent dans la maison
Stock

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :