Skip navigation

Pierre Barski, joueur de poker des cercles de jeux clandestins de Paris, se retrouve bientôt confronté à une curieuse accumulation de cadavres. Un vrai polar à la française dans un monde que l’on a rarement décrit avec autant d’authenticité.

Berkowicz
La dernière peut-être
Folio

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :