Skip navigation

Ce premier roman écrit à 76 ans par Bernard du Boucheron, un enarque à la retraite, vient de remporter le Prix de l’Académie française. Nul doute que les jurés ont voulu saluer une très belle écriture au service d’un récit étrange qui n’a cessé d’intriguer historiens et archéologues. Celui de l’abbé de Montanus parti au XIV ème siècle au fin fond de la banquise, recenser des chrétiens oubliés. Des descendants de Normands vivant prisonniers des glaces dans un climat, une misère et un abandon effroyables. A coup de bûchers à la tourbe et la graisse de phoque, l’abbé inquisiteur va tenter de ramener la foi, la règle, un semblant de société, et tenter de ne pas succomber lui-même au Malin qui règne là en maître.

(PRIX DE L’ACADEMIE 2004)

BERNARD DU BOUCHERON
Court serpent
Gallimard

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :