Skip navigation

Nazneen à quitté son père et son pays pour rejoindre un mari choisi à Londres. Rien de nouveau sous le smog, elle cuisine, nettoie, s’occupe des enfants sans mettre le nez dehors. Qu’a-t-elle besoin de parler l’anglais, son époux, un doux fantaisiste veille à tout. Sauf au grain. Et le grain surgit quand cette femme intelligente et curieuse décide d’apprendre à coudre, de suivre des cours et de prendre un amant.Les déchirements du monde se bousculent sous ses fenêtresdepuis la violence faite aux femmes jusqu’à la montée de l’islamisme dans la deuxième génération qui troque le jean pour le pyjama oriental. Le premier roman de Monica Ali aborde tout en nuances ces problématiques par le biais de personnages attachants sur lesquels elle pose un regard plein d’empathie, d’humour et de tendresse.

Monica Ali
Treize mers et sept rivieres
Belfond & 10/18

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :