Skip navigation

Troisième volet d’une trilogie comprenant « Monsieur Ibrahim et les fleurs du Coran » et « Milarepa », « Oscar et la dame rose » brosse en quelques pages les derniers jours d’un petit garçon malade. La dame rose est bénévole et apporte un peu d’affection aux enfants hospitalisés. Elle est la seule à oser écouter la peur de mourir d’Oscar. Elle est celle qui va lui permettre de se mettre en accord avec ses parents, son médecin et Dieu et de partir en paix.

Eric-Emmanuel Schmitt
Oscar et la dame Rose
Albin Michel & Magnard

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :