Skip navigation

Ce livre se révèle par sursauts. Ebauches touchantes d’un monde paysan où la plume se fait pinceau, ciselant avec une extrême sensibilité toute une galerie de personnages furtifs. On pense aux courts-métrages, à l’étonnement de l’œil lorsqu’il surprend un mouvement inhabituel, un détail insolite. On entend la voix des vieux pêcheurs, le rideau qui épie, la plume d’un correspondant attentif qui égrène ces « moments simples de la vie ». Histoires d’une intimité soudain familière, à l’humour subtil, s’achevant toujours en pirouettes surprenantes. Rivas nous livre ici un chapelet de visages burinés, de paysages contrastés, de morceaux de vie où le sourire ne se dépouille jamais de l’émotion.

Manuel RIVAS
La langue des papillons et autres nouvelles
Gallimard, traduit du Galicien & Folio

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :