Skip navigation

Dans le Manhattan des années 80, Jean-Michel Basquiat, artiste grapheur, rencontre Suzanne. Naîtra entre eux un amour total, destructeur, désespéré. Histoire passionnelle, sur fond de drogue, de toiles, avec l’odeur de la peinture sur les vêtements et des cris de joies comme de désespoir. Apparaissent au fil des pages Warhol, Keith Haring ou Madonna, époque ‘like a virgin’… toute une faune d’artistes, un monde branché et cocaïne. Jennifer Clément, qui fut l’une des figures new-yorkaises « eighties » du milieu underground, a rencontré Suzanne. Elle en a tiré ce livre, brisé, épars, suite de paragraphes, comme de chapitres, courts et rythmés. Au final, on tient entre les mains un récit biographique violent et attendrissant qui révèle l’immense fragilité de Basquiat.

En compagnie de Basquiat
Jennifer Clément
Denoël

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :