Skip navigation

Comme personne retrace subtilement les temps d’une histoire qui commence et qui s’achève : du premier frisson à l’attachement, des promesses aux tourments du quotidien, de la rupture à la guérison. Estelle s’éprend, aime, console, quitte pour chercher sa vérité: être deux pour échapper au désespoir de n’être qu’une ? Car c’est bien de solitude dont il s’agit ici. L’héroïne n’abdique pas, assume ses choix et sa condition de femme libre et indépendante. Les personnages sont riches et denses, la construction du récit habile. On ne prétend pas à l’inédit mais on touche avec simplicité et justesse à ce qu’il advient du couple quand vient le désamour.

Denis Lachaud
Comme personne
Actes Sud & Babel

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :